L’ONG RAPAA prend part à la conférence régionale de l’ONUDC sur la réduction des risques dans la sous-région ouest africaine (Abidjan 15-17 octobre 2019)

Du 15 au 17 octobre 2019, s’est tenue à Abidjan (Côte d’Ivoire) une conférence régionale organisée par l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) sur la réduction des Risques (RdR) en Afrique de l’Ouest. Cette assise régionale a réuni 37 participants issus de 13 pays de la sous-région dont le Togo. L’ONG RAPAA était représentée à cette rencontre par M. DEGBOE Zinsou Selom, Responsable du volet Recherche et Etudes.

La conférence qui a accueilli des acteurs de divers secteurs professionnels, à savoir le système des Nations Unies, les institutions régionales, les services de répressions, les OSC œuvrant pour la lutte contre la drogue et le VIH, a permis de conduire des réflexions sur la problématique de RdR et de diffuser de bonnes pratiques afin réduire les risques liés à l’usage de substances psychoactives et au VIH en Afrique de l’Ouest.

Les trois (03) jours de travaux ont débouché sur la formulation de recommandations en matière de politiques, stratégies, programmes et interventions pertinentes pour la RdR dans l’espace CEDEAO.

Présidium lors de la cérémonie d’ouverture officielle des travaux, Abidjan le 15 octobre 2019

La participation de RAPAA à cette conférence témoigne des efforts multiformes déployés par l’ONG, de son engagement pour la prévention de nouveaux cas d’usage de drogues et l’accompagnement de personnes souffrant d’addiction. Cette conférence a constitué une réelle opportunité pour donner plus de visibilité aux actions de RAPAA.

L’ONG RAPAA présente une communication au 2ème congrès de santé mentale de Cotonou, le 15 octobre 2019

La 2ème édition du congrès de santé mentale de Cotonou s’est tenue du 14 au 16 octobre 2019 à l’Institut des Sciences Biomédicales Appliquées (ISBA). Cette rencontre a réuni 131 professionnels de la santé, plus particulièrement ceux de la santé mentale, venus de différents pays d’Afrique de l’Ouest.

« Santé, tradition et modernité » fut le thème retenu pour les travaux de ce 2ème congrès de santé mentale. Cette assise a permis aux participants de conduire des réflexions sur les différents types de traitements pour une amélioration de la prise en charge des personnes souffrant de troubles mentaux qu’il s’agisse de la médecine moderne, traditionnelle ou de l’approche spirituelle.

Le Présidium lors de l’ouverture officielle des travaux du deuxième congrès de santé mentale de Cotonou, le 14 octobre 2019

Communications et partages d’expériences ont meublé ces trois (03) jours d’échanges. Erika AHADO, Responsable du volet Accompagnement et Prise en charge de l’ONG RAPAA, a présenté une communication sur  « Le profil socio-démographique des clients souffrant d’addiction aux substances, reçus de 2014 à 2019 au centre d’écoute de l’ONG RAPAA ». Cette présentation a reçu un retour très positif de la part de l’auditoire qui a salué les efforts déployés par RAPAA en vue d’offrir un service d’accompagnement de qualité.

L’ONG RAPAA présente sa communication au deuxième congrès de santé mentale de Cotonou, le 15 octobre 2019

La représentante de RAPAA a également saisi l’opportunité de ce congrès pour présenter et promouvoir l’ONG en tant que structure œuvrant pour la prévention et l’accompagnement des cas d’addiction, ce qui a permis de faire connaître RAPAA et de renforcer sa visibilité au niveau sous-régional.