RAPAA accentue la sensibilisation sur le thème « Pandémie du COVID-19 et addictions aux substances psychoactives » lors d’une émission sur les ondes de la radio Pyramide FM

Dans la continuité de ses actions de riposte au COVID-19, l’ONG RAPAA a animé une émission radiophonique sur la thématique « Pandémie du COVID-19 et addictions aux substances psychoactives » En effet, le Directeur Exécutif Jules APEDJINOU et la Psychologue responsable du centre d’écoute Erika AHADO ont été reçus par M. Patrick DEGBEVI sur les ondes de la radio Pyramide FM dans le cadre d’une émission spéciale d‘une heure, le vendredi 8 mai 2020.

Au cours de leur passage, les deux intervenants de RAPAA ont expliqué aux auditeurs que cette période du COVID-19 qui est particulièrement anxiogène, stressante et déstabilisante peut augmenter les pratiques addictives notamment l’addiction aux substances psychoactives : tabac, alcool, drogues. Les membres de RAPAA ont alerté le public quant aux  conséquences de ces pratiques sur la santé des usagers avec des risques de fragilité face au coronavirus et un traitement rendu plus difficile pour les consommateurs de substances. Ils ont aussi montré que la consommation de ces substances en période de confinement pouvait accentuer les violences conjugales, les conflits familiaux ou encore les accidents domestiques.

Le Directeur Exécutif et la Psychologue Responsable du centre d’écoute de RAPAA reçus dans une émission spéciale de Pyramide FM, le 08 mai 2020

Les membres de RAPAA ont présenté les actions que mène l’ONG en ces temps de coronavirus, actions qui s’articulent autour de 3 axes :

  1. L’ONG qui est restée centrée sur ses objectifs de prévention RAPAA diffuse des messages sur la thématique addictions et pandémie à travers des émissions radio télévisées ; des affiches de sensibilisation, des messages audios et audiovisuels. RAPAA appuie l’action gouvernementale et diffuse aussi des messages sur le respect des mesures de protection à l’intention du grand public mais surtout de groupes cibles : détenus, enfants et jeunes en situation de précarité, usagers de drogues qui sont particulièrement à risques face à la pandémie.
  2. L’ONG soutient ces personnes défavorisées et vulnérables par des dons de matériels de protection et d’hygiène afin de faciliter l’observance des mesures barrières. Ainsi l’ONG RAPAA a déjà remis du matériel à la Brigade Pour Mineurs, à la Prison Civile de Lomé, à certaines ONG qui accueillent des enfants en situation de précarité et aux usagers de drogues dans les ilots de consommation.
  3. L’ONG accompagne les personnes souffrant d’addiction ou affectées psychologiquement par la pandémie avec une permanence trois (03) jours par semaine au siège de RAPAA et l’accompagnement à distance via deux (02) numéros de téléphone gérés par les psychologues de l’ONG.

Des conseils utiles et pratiques furent prodigués aux auditeurs de la radio Pyramide FM pour éviter la contamination et la propagation du COVID-19, pour éviter le piège des addictions. Pour les représentants de RAPAA, il s’avère important d’être bien informé, de s’assurer de la véracité des informations sur le COVID-19, d’éviter le partage des « fake news » qui entraînent plus de stress, de peur et d’émotions négatives. Des conseils relatifs à l’addiction aux substances psychoactives et au bien-être et développement personnel ont été aussi partagés avec l’auditoire.

L’ONG RAPAA a profité de l’occasion pour envoyer un message de solidarité et d’espoir Pour RAPAA, il y a un avant et il y aura un après COVID-19, elle exhorte tous et chacun à faire en sorte que cette crise soit une étape de construction d’un monde meilleur qui promeut des valeurs d’amour, de tolérance et d’équité.

RAPAA remercie la Radio Pyramide FM et le journaliste Patrick DEGBEVI de cette opportunité qui lui a été offerte de partager avec les auditeurs des informations qui faciliteront l’adoption d’attitudes et d’aptitudes pour éviter la contamination du COVID-19 et la consommation de substances psychoactives.

En soutien à la lutte contre le COVID-19, l’ONG RAPAA fait un don de matériels d’hygiène à l’intention des usagers de drogues dans deux îlots de consommation de la Capitale

En soutien à la riposte au COVID-19, l’ONG RAPAA a offert un  lot de matériel d’hygiène à I’ intention des usagers de drogues. En effet, les usagers de substances dans les îlots de consommation présentent un état de santé précaire, sont moins bien informés, ont un faible accès aux services de base et se trouvent dans une situation de désocialisation et de désinsertion familiale qui peuvent les fragiliser face au coronavirus.

Cette action de prévention et de distribution de produits d’hygiène a eu lieu le mercredi 06 mai 2020, dans les îlots de consommation de Bè-Aklassou et Aguillarkomé, où depuis 2016, l’ONG RAPAA intervient en particulier pour la prévention et le dépistage volontaire du VIH SIDA.

Ce lot de matériel d’hygiène a pour but de renforcer le dispositif sanitaire des organisations communautaires dans la lutte contre la pandémie liée au coronavirus. Il est essentiellement composé de savon liquide, d’eau de javel et de masques individuels de protection. Il devrait ainsi faciliter l’observance des gestes barrières, notamment le lavage régulier des mains et le port du masque.

Remise de dons de produits d’hygiène pour les usagers de drogues dans l’îlot de consommation d’Aguillarkomé, Lomé, le 06 mai 2020

L’équipe de RAPAA a saisi l’occasion pour passer des messages de prévention sur le thème « Pandémie du COVID-19 et addictions aux substances psycho actives ». Les messages sur le respect des mesures de protection et d’hygiène diffusés par le Gouvernement togolais et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont été également renforcés lors de ces  sensibilisations.

Séance de prévention sur les mesures de protection et le lien entre COVID-19 et addictions à l’intention des usagers de drogues d’Aguillarkomé, Lomé, le 06 mai 2020

L’ONG RAPAA a utilisé une approche communautaire et participative qui implique les autorités administratives traditionnelles, et les responsables d’îlots. La cérémonie de remise de don s’est ainsi déroulée en présence des autorités locales qui ont, au nom des bénéficiaires, exprimé toute leur reconnaissance à l’ONG RAPAA pour son geste de soutien aux usagers de drogues.

Ces actions à l’intention des groupes à risques traduisent les valeurs d’entraide et de solidarité portées par l’ONG RAPAA et sa volonté d’accompagner les personnes vulnérables, et démunies particulièrement affectées par cette crise sanitaire.

Ces activités caritatives sont effectuées sur les fonds propres de l‘ONG (contributions financières des membres actifs et des membres d’honneur) et sont menées dans le respect des directives  gouvernementales.

Remise de matériels d’hygiène pour les usagers de drogues dans l’îlot de consommation de Bè-Aklassou, Lomé, le 06 mai 2020

L’ONG RAPAA dans la riposte contre le COVID-19 : la thématique « Pandémie et addictions » abordée dans l’émission « La Poz » de la TVT

Dans le cadre de ses actions en riposte à la pandémie du COVID-19, l’ONG RAPAA a été reçue le lundi 04 mai 2020 dans l’émission « La Poz » de la Télévision Togolaise (TVT) par l’animatrice Océane AMECODJIA et son équipe.

Les représentants de RAPAA sur le plateau de l’émission « La Poz », le 04 mai 2020

L’ONG était représentée par Jules APEDJINOU Directeur Exécutif et par Erika AHADO Psychologue Clinicienne, Responsable du centre d’écoute de RAPAA. Ceux-ci ont expliqué aux téléspectateurs le lien entre la pandémie du COVID-19 et la recrudescence des pratiques addictives, que ce soient les addictions comportementales (addiction aux jeux d’argent, aux nouvelles technologies) ou les addictions aux substances psychoactives (tabac alcool, cannabis et autres drogues, usage détourné et abusif de médicaments). En effet, l’ennui et le désœuvrement, l’inquiétude et les incertitudes, les changements et ruptures ainsi qu’une plus grande précarité et le stress engendrés par la maladie du coronavirus peuvent amener certaines personnes à consommer des substances psychoactives avec des conséquences sur la santé physique et mentale notamment le risque accru de contracter la pandémie, avec des conséquences sur la vie familiale et sociale : accidents domestiques, conflits, violences sur les enfants et les femmes. Les membres de RAPAA ont prodigué de nombreux conseils de bien-être et de développement personnel aux auditeurs pour leur permettre de mieux vivre cette période difficile et d’éviter le piège de l’addiction.

La Psychologue clinicienne de RAPAA (à gauche) lors l’émission, le 04 mai 2020

Les représentants de RAPAA ont mis l’accent sur le soutien que l’ONG apporte à l’action gouvernementale dans la lutte contre le coronavirus en diffusant des messages de prévention ciblés.  L’ONG RAPAA appuie particulièrement certains groupes qui se trouvent en situation de risques face à la pandémie : les détenus, les enfants de la rue ou dans les centres d’accueil, les usagers de substances dans les ilots de consommation, les malades dans les services de psychiatrie. RAPAA a ainsi fait des dons de produits d’hygiène à l’intention de ces groupes défavorisés (Brigade Pour Mineurs, Prison Civile de Lomé et Kpalimé, ONG ANGE, SPES MAREM, CHU Campus),

De plus, RAPAA a renforcé l’écoute et l’accompagnement des personnes souffrant d’addiction et de tous ceux qui ont besoin d’un soutien psychosocial en cette période anxiogène, en instaurant une permanence au siège de l’ONG. Deux (02) numéros de téléphone sont gérés par les psychologues pour faciliter les consultations en ligne et limiter les déplacements et contacts humains.

L’ONG RAPAA remercie l’émission « La Poz » pour cette opportunité qui lui a été offerte de partager avec les téléspectateurs des informations pour l’adoption des mesures barrières pour contrer le coronavirus et pour l’adoption de comportements sains afin de ne pas tomber dans la spirale des addictions. RAPAA entend multiplier ses actions de lutte contre la pandémie du COVID-19 et continuera à soutenir les personnes démunies et exclues dont les Usagers de Drogues (UD).

 

Le Directeur Exécutif de l’ONG RAPAA (à droite) lors de son intervention, le 04 mai 2020

Opération de désinfection des prisons civiles du Togo : RAPAA participe à la cérémonie de lancement officiel

Afin de prévenir la contamination du coronavirus dans les prisons du Togo, une vaste opération de désinfection des établissements pénitentiaires a été initiée le mercredi 22 avril 2020 par la Coordination des Partenaires des Prisons civiles du Togo (COPAPTO) dont l’ONG RAPAA est membre. En effet, les prisons sont à forte concentration humaine et face à cette surpopulation carcérale favorable à la propagation du virus, il est indispensable de prendre des mesures d’hygiène strictes.

C’est ainsi que sur invitation du bureau de la COPAPTO, l’ONG RAPAA a participé à la cérémonie de lancement officiel de cette opération. RAPAA était représentée par M. Yves EDRIH, membre fondateur, point focal de l’ONG au sein de la COPAPTO. L’ONG RAPAA a, comme les autres ONG membres de la Coordination, contribué financièrement à la réalisation de cette action. Les contributions ont permis l’achat du matériel de désinfection. Cette opération de désinfection va s’étendre aux autres prisons notamment celles d’Aného, de Tsévié.

La cérémonie s’est déroulée en présence des responsables du Ministère de la Justice et de la Direction de l’Administration Pénitentiaire (DAPR) qui ont fortement apprécié cette initiative et ont témoigné leur reconnaissance aux organisations membres de la COPAPTO pour la mobilisation. Plusieurs organes de presse étaient présents pour couvrir l’évènement.

Cette action s’inscrit dans la droite ligne du combat que mène l’Etat Togolais contre la propagation du COVID-19 dans le pays. L’ONG RAPAA soutient pleinement les mesures gouvernementales et accompagne les groupes les plus vulnérables dont les détenus. Rappelons que l’ONG avait fait dons de matériel d’hygiène aux enfants détenus à la Brigade Pour Mineurs le 27 mars 2020 et aux femmes incarcérées à la Prisons Civile de Lomé le 30 mars 2020.

Lutte contre le COVID-19 : L’ONG RAPAA fait don de matériels d’hygiène aux personnes en situation de risque

S’inscrivant dans la dynamique de la lutte contre la pandémie liée au coronavirus, l’ONG RAPAA a fait don de matériels d’hygiène aux personnes en situation de vulnérabilité. Ces actions de soutien et de solidarité ont été effectuées au niveau des structures partenaires de l’ONG RAPAA respectivement à la Brigade Pour Mineurs, le 27 mars 2020, au centre d’Observation et de Réinsertion des Jeunes en Difficultés de Cacaveli et à de la Prison civile de Lomé, quartier des femmes le 30 mars 2020. En effet, la promiscuité et le manque de dispositif sanitaire nécessaire exposent ces personnes au risque de contamination et de propagation du COVID-19.

Remise de matériels d’hygiène à la Brigade Pour Mineurs de Lomé, le 27 mars 2020

Ces dons de matériels doivent permettre de faciliter le respect des mesures d’hygiène afin de limiter la propagation du coronavirus. Ils sont composés de cartons de savon et de détergents. Les dons ont été réceptionnés par les responsables des trois organisations partenaires qui ont, au nom des bénéficiaires, exprimé toute leur reconnaissance à l’ONG RAPAA pour ce geste humaniste en cette période de crise sanitaire. Ils ont assuré qu’il sera fait bon usage de ce matériel pour l’observance des mesures barrières, notamment le lavage régulier des mains.

Remise de lot de matériels d’hygiène au Centre d’Observation et de Réinsertion des Jeunes en Difficultés de Cacaveli, le 30 mars 2020

Ces actions caritatives traduisent les valeurs défendues par RAPAA et la volonté de l’ONG à accompagner les personnes en situation de risque dans les moments particulièrement difficiles.

Ces actions caritatives se sont également déroulées à l’ONG Les Amis pour une Nouvelle Génération des Enfants (ANGE) le 10 avril 2020 ; à l’orphelinat Soutien Pour l’Enfance en Souffrance (SPES) de Lomé et Kpalimé le 15 avril 2020 et au Mouvement d’Action pour la Réinsertion des Enfants Marginalisés (MAREM) le 17 avril 2020.

Remise de lot de matériels d’hygiène au Mouvement d’Action pour la Réinsertion des Enfants Marginalisés (MAREM) le 17 avril 2020

Remise de lot de matériels d’hygiène à l’orphelinat Soutien Pour l’Enfance en Souffrance (SPES) de Lomé, le 15 avril 2020

Les lecteurs de la Bibliothèque Akplanou sensibilisés sur les addictions aux substances psychoactives, le 14 mars 2020

Le samedi 14 mars 2020, une équipe de l’ONG RAPAA a animé une séance de prévention à la Bibliothèque Akplanou. Cette bibliothèque associative est située à Lomé, dans le quartier Nyékonakpoè, un quartier frontalier du Ghana où les problèmes de consommation de substances se posent avec acuité. Notons que RAPAA intervient déjà au niveau du lycée et du collège de ce quartier dans le cadre d’un projet de prévention en milieu scolaire.

L’objectif de la bibliothèque Akplanou, est d’encourager les élèves à la lecture, de leur assurer un soutien scolaire et de favoriser l’information et l’ouverture d’esprit des jeunes. Le séance de sensibilisation s’est inscrit dans cette dynamique, elle a permis d’informer 34 jeunes scolaires, dont 19 filles et 15 garçons, âgés de 12 à 18 ans sur la thématique des addictions notamment les risques liés à l’usage des substances psycho actives, les moyens de prévention ainsi que les services d’accompagnement offerts par RAPAA. L’équipe de RAPAA a encouragé les jeunes à adopter des attitudes positives et à faire des choix responsables. De précieux conseils leur furent prodigués pour éviter la spirale infernale de la consommation de substances. Les participants très intéressés par le thème débattu ont posé de nombreuses questions dont certaines sur les effets de la cigarette et de la chicha sur la santé physique et mentale.

Des dépliants dont un sur les drogues en général et un sur le cannabis, ainsi que des autocollants ont été distribués en fin de séance. Ces outils permettront aux participants de maintenir et renforcer leur niveau de connaissances et de pouvoir échanger avec d’autres jeunes.

RAPAA remercie les responsables de la bibliothèque Akplanou pour la bonne collaboration. Vu l’intérêt manifesté par les participants, les deux organisations entendent renforcer leur partenariat pour reconduire cette activité et en initier d’autres.

Assemblée Générale Annuelle tenue le 29 février 2020 : l’ONG RAPAA dresse le bilan de l’année écoulée et se projette dans l’année 2020

L’ONG RAPAA a tenu son Assemblée Générale annuelle le samedi 29 février 2020. Cette rencontre qui s’est tenue au siège de l’ONG a vu la participation des membres du Conseil d’Administration (CA), des membres actifs et des sympathisants . Elle a eu pour objectif de  valider les rapports narratif et financier des activités réalisées par l’ONG en 2019 et d’adopter la programmation des interventions pour l’année 2020. 

La rencontre a débuté par le mot de bienvenue de la Présidente de l’ONG RAPAA, Mme TOURÉ Khadija Catherine, suivi de la présentation du rapport d’activités. En 2019, RAPAA a été très présente sur le terrain où elle a pu mener de très nombreuses activités avec des résultats probants. La Présidente a remercié tous ceux  qui ont contribué à la concrétisation des actions de RAPAA notamment les membres d’honneur et sympathisants, les partenaires techniques et financiers, les membres du CA, la Direction Exécutive et les membres actifs. Le rapport d’activités qui montre les avancées réalisées et les contraintes rencontrées a été discuté et adopté par acclamation de l’assistance.

M. ADJEVI Yao Domefa, Responsable Administratif et Financier, a pour sa part dresser le bilan financier de l’ONG en 2019. Un bilan très satisfaisant dans son ensemble. En 2019, l’ONG RAPAA a pu mobiliser 23. 452. 647 FCFA comparés à 15. 536. 653 FCFA en 2018, soit une augmentation de plus de 66%. Selon le rapport, les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 5. 296. 269 FCFA et représentent 25% des dépenses totales au titre de l’année 2019. Les dépenses d’activités représentent 75% des dépenses totales de RAPAA. Elles s’élèvent à 16. 214. 066 FCFA avec la répartition suivante : 59,55% pour le volet Prévention et Communication, 11,95% pour le volet Accompagnement et Prise en Charge, 24,77% pour le volet Recherche et Études et 3,72% pour le volet Renforcement des Capacités et Plaidoyer. Ce rapport financier a été discuté, apprécié et adopté à l’unanimité par acclamation des participants à l’Assemblée Générale. 

Le Directeur Exécutif, M. APEDJINOU Jules, a présenté la programmation de RAPAA pour 2020 qui a été adoptée unanimement par l’assistance. 

Les membres du CA, élus en 2018 pour un mandat de trois (03) ans, ont été confortés dans leurs responsabilités. Ils ont renouvelé leur engagement à servir RAPAA et à contribuer activement à la réplique au problème de consommation de substances psychoactives.

RAPAA sensibilise les pensionnaires du Centre d’Observation et de Réinsertion Sociale des Jeunes en Difficulté de Cacaveli (29 février 2020)

Créé en 1976, le Centre d’Observation et de Réinsertion Sociale des Jeunes en Difficulté de Cacaveli (CORSJDC) est une institution spécialisée dans la prévention et le traitement de la délinquance juvénile. Ce centre accueille et abrite pour une durée d’au plus trois (03) ans, les jeunes garçons en danger moral ou en conflit avec la loi. La consommation de substances psychoactives étant un des problèmes auxquels sont confrontés ces jeunes, le Directeur du centre, Psychologue de formation, est particulièrement sensible aux problèmes des addictions, thématique abordée par l’ONG RAPAA. Les jeunes du centre ont été déjà amenés au centre d’écoute de RAPAA.

Le samedi 29 février 2020, une équipe de RAPAA a mené une séance de sensibilisation à l’endroit des pensionnaires du CORSJDC. C’est autour du thème « Les effets de la consommation de l’alcool, du tabac et des drogues chez les adolescents et les jeunes » que cette intervention s’est articulée.

Cette séance a permis de sensibiliser les jeunes sur l’addiction et de les prévenir sur les dangers de la consommation des substances psychoactives. Ce fut également une occasion de les informer sur les services d’accompagnement offerts par RAPAA et de les encourager à adopter des comportements sains afin de devenir des adultes responsables et indépendants avec un esprit mature.

Les jeunes du CORSJDC sont attentifs aux messages de prévention diffusés, le 29 février 2020

La sensibilisation a duré 01 heures 30 minutes avec la participation de 25 jeunes dont l’âge est compris entre 10 à 24 ans. Les encadreurs et le Directeur étaient également présents à la séance.

Pour mieux renforcer les messages de prévention et permettre aux jeunes d’être plus réceptifs, l’artiste slameur Mawuli Komi KUGBADZOR était l’invité du jour. Il slamé son texte « SMS/SOS » et dédicacé 30 exemplaires de sa bande dessinée aux jeunes et leurs encadreurs. 150 dépliants ont été aussi distribués.

Les responsables du centre ont salué cette initiative. L’ONG RAPAA entend établir un partenariat avec le centre pour sensibiliser les jeunes, faire des activités récréatives et de bien-être (chorégraphie, slam, photographie) et former de jeunes pairs éducateurs.

Prévention de l’usage de substances psychoactives en milieu scolaire : Les enseignants du Lycée Nyékonakpoè formés à la thématique des addictions par l’équipe de RAPAA le 21 février 2020

Afin de prévenir la consommation des substances psychoactives dans les établissements scolaires du secondaire au Togo, l’ONG RAPAA a initié un projet de prévention en milieu scolaire. Ce projet, financé par la Banque Ouest-africaine de Développement (BOAD) vise les différents acteurs du monde éducatif à savoir les élèves, les parents mais aussi les enseignants et les responsables de l’administration scolaire

Dans cette optique, une équipe de RAPAA a formé le corps enseignant et le personnel de l’administration du Lycée de Nyékonakpoè. La formation s’est déroulée le vendredi 21 février 2020 dans l’enceinte dudit établissement.

Cette formation sur la thématique des addictions a concerné une dizaine de personnes. Ces dernières ont été formées sur les types de drogues et leurs méfaits, la vulnérabilité des adolescents et les facteurs de risques, les moyens de prévention des pratiques addictives chez les scolaires, les compétences de vie courante, les signes d’alerte en cas de consommation de substances, ou encore comment réagir et communiquer avec un jeune consommant de la drogue.

 

Séance de formation des enseignants au Lycée Nyékonakopè, le 21 février 2020

Les bénéficiaires de cette formation ont été très intéressés par les thèmes abordés. Ils se sont montrés interactifs en posant des questions pertinentes qui ont contribué à améliorer leur niveau de compréhension. Ils n’ont pas caché leur sentiment de satisfaction et ont félicité l’ONG RAPAA pour cette initiative.

Les enseignants étant en contact direct et permanent avec les élèves, ce renforcement de compétences leur permettra de mieux appréhender la problématique de la consommation de substances, d’être outillés pour encadrer et transmettre des compétences de vie et des valeurs aux jeunes. Ces enseignants serviront de relais, de points focaux à l’ONG RAPAA dans ses actions pour prévenir l’addiction en milieu scolaire et orienter les élèves qui ont besoin d’accompagnement.

Les participants (vue partielle) à la formation, le 21 février 2020

Communiqué de presse : Action caritative à l’orphelinat SPES de Kpalimé

Le dimanche 16 février 2020, l’ONG RAPAA et le coach Alexandre CORMONT membre d’honneur de RAPAA en séjour au Togo, ont apporté un soutien aux pensionnaires de l’orphelinat SPES (Soutien Pour l’Enfance en Souffrance) de Kpalimé.

Des dons composés de vivres, de produits d’hygiène et d’équipements sportifs furent remis à l’orphelinat SPES pour offrir de meilleures conditions de vie aux 72 enfants et jeunes qui y sont accueillis.

Remise de dons aux enfants de l’orphelinat SPES, le 16 février 2020

Cette action humanitaire a permis aux membres de RAPAA de passer un moment de convivialité et d’échanges avec les enfants de l’orphelinat et leurs encadreurs et de partager une collation avec eux. L’équipe de RAPAA a saisi cette opportunité pour diffuser des messages de prévention sur les compétences de vie et les risques liés à la consommation de substances psychoactives.

Moment de réjouissance avec les enfants de l’orphelinat SPES, Kpalimé le 16 février 2020

Séance de prévention avec les jeunes

RAPAA est déjà intervenue dans le centre SPES de Lomé où elle a mené des séances de prévention. Les enfants de cet orphelinat ont aussi bénéficié de la distribution de cahiers avec messages de prévention en octobre 2018. Dernièrement, en mars 2019, une action caritative fut menée en collaboration avec Alexandre CORMONT à l’occasion de son premier séjour au Togo.

Depuis sa création en 2013, l’ONG RAPAA a toujours milité en faveur de valeurs et principes humanistes qui sous-tendent son engagement quotidien, à savoir la bienveillance, le partage, la générosité, le respect de l’autre, l’empathie, l’équité… Ce geste humanitaire en direction des enfants et jeunes en situation de désinsertion sociale vient renforcer cette vision de l’ONG.

Alexandre CORMONT donne des conseils à la jeunesse de l’orphelinat SPES