L’ONG RAPAA sensibilise les femmes détenues à la prison civile de Lomé

Dans le but de poursuivre ses activités de prévention, une équipe mixte de l’ONG RAPAA constituée d’une psychologue, d’un sociologue et d’un communicateur s’est rendue à la prison civile de Lomé le mercredi 24 juillet 2019 pour rencontrer les femmes détenues. La séance de sensibilisation qui a porté sur le thème « la gestion du stress », avait pour objectif de transmettre aux femmes des techniques pour gérer le stress afin d’avoir une bonne santé, de mieux supporter les conditions de détention et d’envisager l’avenir avec plus de confiance. La situation de détention dans laquelle se retrouvent les femmes constitue un stress permanent auquel elles font face. Il était important d’échanger avec elles autour de ce sujet qu’est le stress afin de les aider à mieux gérer leur incarcération. Il était également important de leur montrer que limiter le stress c’est éviter le piège de la consommation de substances. Une personne stressée cherche à évacuer les tensions par tous les moyens et peut avoir recours à des pratiques addictives (drogue, alcool, usage détourné des médicaments, tabac, caféine…)
Les femmes se sont montrées très intéressées par le thème de la gestion du stress. Elles ont posé des nombreuses questions et partagé leurs expériences et leurs vécus. La rencontre a duré environ une (01) heure. Elle a vu la participation de 20 femmes dont l’âge est compris entre 22 et 50 ans. Elle s’est achevée avec le partage d’une collation.
Rappelons que l’ONG RAPAA intervient une fois par mois à la prison civile de Lomé dans le quartier des femmes. Le prochain rendez-vous est pris pour le 28 Août 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *