L’ONG RAPAA à la rencontre des usagers de drogue pour des activités de dépistage du VIH et de sensibilisation

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la lutte contre l’abus et le trafic illicite des drogues, l’ONG RAPAA a choisi de rejoindre les usagers de substances sur les lieux de consommation. Ainsi le vendredi 28 juin 2019, RAPAA a mené une action de sensibilisation et de dépistage volontaire du VIH dans l’ilot de consommation d’Aguiarkomé. L’action a été exécutée sous le parrainage du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile et soutenue par le Ministère de la Santé. Elle a été réalisée en collaboration avec le PNLS, le CNLS et l’ONUSIDA qui ont fourni un appui logistique. L’OMS a apporté un soutien financier.

Séance de pré-counseling avec les psychologues cliniciennes, le 28 juin 2019

Cette activité a permis d’offrir aux usagers de drogues et aux populations riveraines de l’ilot, un service de dépistage du VIH ; des séances de sensibilisation sur le rapport entre consommation des substances et contamination aux IST (VIH SIDA, hépatites) ainsi qu’un service d’écoute et de conseils. L’activité a été réalisée selon une démarche testée et initiée par l’ONG RAPAA depuis 2016. Cette approche se caractérise par l’implication des autorités locales, la participation des responsables d’ilots et des services de santé de base. Une équipe qualifiée et expérimentée en dépistage confidentiel, en conseils et en prévention a conduit les activités.

Séance de dépistage volontaire du VIH SIDA (28 juin 2019)

Au cours de l’intervention, l’ONG RAPAA a pu sensibiliser 260 personnes sur les risques de contamination au VIH et à l’hépatite. 132 personnes, dont 94 hommes et 38 femmes, ont effectué le test volontaire de dépistage. Parmi les personnes dépistées, nous avons enregistré aucun cas de personne séropositive. Plus de 2106 préservatifs ont été distribués dont 1856 condoms masculins et 250 condoms féminins. Des outils de prévention tels que les affiches, dépliants ont servi à diffuser les messages de sensibilisation. Une collation a été offerte aux personnes ayant effectué le test de dépistage.

Séance de post-counseling avec un psychologue, le 28 juin 2019

La journée de dépistage sensibilisation s’est terminée par une rencontre avec les journalistes lors de ce point presse au cours duquel étaient présents les médias privés et publiques, de la presse écrite et en ligne et de l’audio-visuel
Devant la réussite et la pertinence de cette intervention, devant la bonne appréciation des bénéficiaires notamment des usagers de drogue. RAPAA espère étendre cette approche à d’autres quartiers, d’autres ilots.

Les membres de RAPAA lors du point de presse au siège de l’ONG RAPAA (28 juin 2019)

Les participants lors du point de presse au siège de l’ONG RAPAA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *